Négociation c’est Communiquer dans le but de persuader

I Communiquer ?

C’est

1 Échange 2 Compréhension Mutuelle 3 Action

1 L ’échange

  • de propos,
  • de gestes,
  • d’opinions,
  • de sentiments,
  • d’émotions…

2 La compréhension

c’est l’objectif à atteindre

il faut savoir que sans la compréhension réciproque,

il y aura un malentendu, entre vous et votre prospect/client…

3 L ’action

il convient de convaincre pour conclure

Toujours agir dans la compréhension, et éviter ces 3 pièges

2 Les pièges de la communication

1Les pièges de la communication orale

2 Les pièges de la communication visuelle

  • interprétations visuelles.

3 Les pièges liés aux différences de perception

  • Voir
  • entendre
  • sentir
  • Toucher

Pour éviter tous ces pièges ?

Il faut

1 Parler

2 Écouter : avoir une très bonne écoute active

3 Le véhicule de communication

  • C’est-à-dire le moyen par lequel l’information sera transmise. Soit :
  • face à face,
  • le téléphone,
  • le fax,
  • un courrier,
  • une affiche,
  • un e-mail,
  • etc…

3 Avoir L’œil du professionnel

Il s’agit de respecter nos différences et de s’adapter à son interlocuteur

en évitant les pièges favorisant un dysfonctionnement dans la communication.

4 Le message

  • C’est a dire une information, une directive, une argumentation, etc.
  • L ’objectif est de le rendre compréhensible par
  • Échange Compréhension Action.

5 Le message en retour «  feed-back ».

6 un dysfonctionnement se manifeste en générale par

  • Qui
  • Comment
  • Qu’est ce que vous dites

.et pour éviter ce la il faut passer par un échange permanent

Pour parvenir à la compréhension,

poser des questions jusqu’à récolter suffisamment d’informations

le But ici et de laisser le Prospect/ client s’exprimer

en posant que des questions ouvertes « Voir entonnoir »

8 écoute active

  • capacité d’écoute. être attentif

une très bonne écoute active consiste à avoir la volonté de comprendre,

se concentrer, être patient, s’intéresser sincèrement à son interlocuteur

enn passant par la curiosité qui consiste à observer l’environnement,

le non-verbal, écouter chaque mot et retenir l’essentiel, laisser s’exprimer

son interlocuteur sans l’interrompre, prendre des notes.

Poser encore des questions ouvertes , valoriser son Prospect/client,

demander des précisions sur le sens de certains mots.

Et c’est surtout pratiquer la reformulation

c’est-à-dire vérifier la compréhension du message de son interlocuteur

et celle de son propre message

9 La reformulation

unearme absolue pour lutter contre les malentendus

Annoncer des informations

  • concrètes
  • quantifiées,
  • précises

FAITS Ce que je constate

OPINIONS Ce que je pense ou ma vision des choses

RESSENTIS Ce que je ressens (mes émotions, peur, colère,

déception, enthousiasme…)

II MAÎTRISER SON EXPRESSION…

l’expression orale

c’est-à-dire

  • la voix,
  • les mots,
  • le langage,
  • les temps,
  • les phrases,
  • les expressions…

l’expression non verbale

c’est-à-dire

  • les gestes,
  • les postures,
  • les mouvements,
  • le regard…

en fin

L’articulation – la diction

Une bonne diction est tout simplement celle qui ne nécessite

aucun effort de compréhension à son interlocuteur.

Laisser un commentaire

error

Suivez-nous

YouTube
YouTube
Facebook
LinkedIn
Instagram
Twitter
E-mail